Porcherie

Publié le par Keupone-in-grey

Le monde a l'air si beau... Il est très mal vu de se masturber selon les politichiens, et leurs gosses se traînent de boîtes en boîtes en criant sexy bitch, leurs yeux grands ouverts sur leur monde très limité et le sourire au lèvres. Je suis riche, j'écoute la musique que tous le monde écoute, je fais semblant d'être sage, mais j'ai peur des gens...

La peur, le fil conducteur de la restriction française.

La peur des autres, la peur des fantasmes, la peur des jeunes. Donc la peur des banlieues où se promènent quatres pauvres gamins qui ont cramé des voitures en espérant que quelqu'un entendrait leur appel. Entendu certes mais pas dans le bon sens. On "vidéo-protège" les gens. Encore une invention hypocrite des politichiens qui eux mêmes ne contrôlent pas leurs fantasmes voyeurs. On surveille, on place des vigiles (je sais pas vous mais j'ai vu leur entraînement, on leur lave le cerveau à ces bêtes).

Et à côté, on fait quoi?

Les gens obéissants regardent tranquillement en famille leur clip favori de David Guetta. Devant la télé, papa et maman mangent leur plat pré-cuisiner et réchauffé au micro onde (papa aime voire les filles se déhancher sur une musique si originale, papa pourrait regarder des pornos c'est moins idiot), Marine, quatre ans imite les nanas (si si elle le fait très bien maman approuve et qu'elle est mignonne cette enfant si sage, elle deviendra militaire hein), Thibault lui dans sa chambre regarde secret story sur l'écran plasma. Il n'a pas faim il préfère les tartine de nutella. Plus tard, Thibault veut devenir américain. Il pense comme ses copains, l'Amérique c'est cool, les filles elles sont classes et tous le monde a des piscines là-bas par contre y'a trop de clodos, Thibault , sa famille et ses gentils copains n'aiment pas ça, ils sentent pas bon. Puis de toute façon qu'elle importance, lui, il vit en banlieue mais dans un collège très privé, il ne voit pas ses (abominables attention) voisins qui traînent avec ces petits voyous de gauchistes.

Oui le monde est beau, si beau, quand on tourne le dos aux gens qui gênent, aux gens qu'ont ne connaît pas, aux gens dans le métro, aux gens qui tombent dans le bus, faudrait pas les aider hein, ça nous trouerait le c** et c'est peut être dangereux.

Surtout, soyons surveillés, ont sait jamais, si on avait des problèmes, de toute façon si on y pense pas ça ne gêne pas. Si? C'est gênant? Ah eu... Mais... Non non. Pas du tout. On le sait pas de toute façon donc eu... On oublie d'acc?

 

Porcherie.

Publié dans Société

Commenter cet article