Crèche, école primaire, collège, lycée, travail, cimetière...

Publié le par Keupone-in-grey

C'est la société tel qu'elle est réglée aujourd'hui, en mode "service".


Nous devons servir, nous devons travailler pour assurer au pays que chaque poste qui pourrait être utile sera occupé, pour rembourser ce que nous devons à ce pays qui nous accueil et qui n'a nullement envie de payer notre chômage. Et pour éviter les réticences, nous sommes programmés dès notre plus jeune âge, lorsque que nous ne savons pas encore parler pour nous défendre, on nous demande de nous tenir à carreaux, et d'Être au service de la société. A l'école primaire, nous avons déjà nos premières obligations, nos premier devoirs, c'est à ce moment, après un lavage de cerveau intensif qui durera encore et encore, que nous commençons à apprendre à rendre service, à s'auto-rembourser, dans l'idée d'y être obligé car on nous donne droit au savoir en l'échange de l'oubli de notre liberté.

On nous cri "Regardez comme vous avez de la chance d'avoir le droit à une éducation, regardez comment vivent les gens dans les pays pauvres, voyez ce qu'on vous offre !" et là, honteux, nous avons baissé les yeux, puis en deux temps trois mouvements, nous nous sommes remis au travail.

 

Préformatés dans ce mode de service, nous vivons dans la honte de vivre, de coûter, de ne pas pouvoir consommer assez pour relancer l'économie. Mais qui nous le demande, de consommer? Qui nous l'ordonne? Qui nous l'empêche?

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article